L'esprit l'emporte sur la matière

L'esprit l'emporte sur la matière

12 novembre 2015 Non Par admin1538

Par Calvin Smith

ou pourquoi l’idée de “au commencement il n’y avait pas d’esprit” est stupide…

La présence de systèmes d’information codés à l’intérieur des êtres vivants est une énigme embarrassante pour les matérialistes. Les créationnistes bibliques  y voient bien sûr encore un autre exemple de la façon dont la science plaide en faveur de la croyance en Dieu, le Créateur de la Bible. Les scénarios évolutionnistes de la façon dont le langage symbolique pourrait résulter d’un processus naturaliste doivent tenter d’expliquer son origine, sans un esprit. Mais est-ce bien raisonnable fondé sur ce que nous savons scientifiquement (à travers ce que nous observons)

L’ADN, le “langage de la vie”, est le système de langage codé le plus sophistiqué que nous ayons jamais vu. C’est l’outil de communication le plus efficace, compact et polyvalent découvert à ce jour, et la recherche scientifique en cours continue de révéler en permanence des couches plus profondes de contenu de l’information en son sein. Les créationnistes croient que le code le plus sophistiqué doit provenir de l’esprit le plus sophistiqué que nous puissions imaginer : Dieu. Le recours à la possibilité d’un code “plus simple” ayant d’abord évolué et puis devenant plus complexe au fil du temps échoue à plusieurs niveaux (et personne ne l’a observé, de sorte que c’est une croyance fondée sur la foi), mais est un point discutable de toute façon. Les codes, aussi simples soit-ils, ont toujours été observés être le produit d’un esprit.

Dans la vision du monde évolutionniste athée, il n’y a pas d’esprit qui a créé, juste des mutations génétiques aléatoires guidées par la sélection naturelle. Le problème est que la mutation génétique est le résultat de fautes d’orthographe au sein d’un code génétique préexistant et se répliquant et la sélection naturelle peut seulement “sélectionner” au sein de ce système préexistant. Aucun de ces processus ne peut expliquer l’origine d’un système symbolique de langage codé quel qu’il soit.

Voici trois observations confirmées par la science montrant pourquoi l’information génétique codée ne peut être le résultat d’un processus “dénué d’esprit”…

1. Peu importe la matière, ça n’a pas d’importance (les codes sont arbitraires) (jeu de mots en anglais intraduisible)

A partir de l’ensemble de nos observations scientifiques, les systèmes de langage codé sont tous arbitraires dans le sens où la signification du contenu de l’information ne dépend pas de la matière et/ou de l’énergie qui la transmet. Les signaux de fumée peuvent transmettre une variété de messages, mais le sens des messages n’est pas dépendant de la cendre carbonisée en suspension dans l’air qui transmet le contenu.

Les brindilles sur les arbres n’ont pas de contenu de l’information, mais si vous les disposez sur le sol pour former l’expression “A L’AIDE”, alors ils contiennent désormais des informations. Donc, l’information dépend de l’ordre dans lequel vous arrangez la matière et/ou l’énergie qui transmet l’information, et non de la matière elle-même. L’expression “à l’aide” peut être transmise dans des signaux de fumée, des brindilles, le sable ou par des ondes sonores, mais aucunes de ces entités ne sont elles-mêmes spéciales ou critiques en aucune façon pour ce qui concerne la création du message. Il en va de même pour l’ADN.

L’Oxford University Press Blog en ligne décrit comment l’ADN stocke l’information;

L’information biologique stockée dans une molécule d’ADN dépend de l’ordre de ses briques de construction – c’est-à-dire, sa séquence. Si une séquence d’ADN change, il en va de même pour l’information qu’elle contient. Réflexion faite, ce concept – selon lequel l’ordre dans lequel une sélection d’articles apparaît dans une séquence linéaire affecte les informations stockées dans cette séquence – peut ne pas nous être aussi étrangère qu’il apparaît. En effet, c’est le concept sur lequel repose la communication écrite: chaque phrase dans ce blog est composée d’une sélection d’articles – les lettres de l’alphabet – apparaissant dans différentes séquences. Ces différentes séquences de lettres épellent des mots différents, qui transmettent des informations différentes pour le lecteur.

Mais ils sont prompts à souligner que les propriétés physiques qui constituent l’ADN n’ont rien de spécial;

Il n’y a rien de si spécial concernant les atomes trouvés dans une molécule d’ADN: ils ne sont pas différents des atomes présents dans les milliers d’autres molécules dont le corps humain est fait.1

Cela prouve le point suivant: l’information dans l’ADN des organismes vivants n’est pas le produit de la chimie de l’ADN, pas plus que l’information d’un livre n’est le produit des molécules d’encre.

2. Qu’est-ce que tout cela signifie? (Il est attribué aux codes un sens par un esprit)

Selon notre expérience, il est toujours attribué un sens à un signal codé par le créateur du code. Par exemple, il y a deux cents ans, le mot “Internet” n’aurait eu aucun sens pour toute personne parlant français. Une fois que la technologie a été développée, le mot a été créé et un sens lui fut attribué de sorte qu’il y avait une façon de le décrire.

Lorsque vous passez un test routier pour obtenir un permis de conduire, les conducteurs potentiels doivent étudier de nombreux symboles de signalisation routière, dont beaucoup sont probablement inconnus. La signification de chaque symbole a été attribuée par le créateur du symbole et enregistrée, et maintenant le stagiaire doit apprendre de l’esprit qui l’a fait à l’origine. Sans le guide ou instructeur, ils n’auraient aucun sens.

3. Perdu dans la traduction (le hasard ne crée pas d’information)

Chacun pourrait se faire son propre langage s’il le désirait. Il pourrait utiliser des gestes de la main, des clics, des impulsions électriques, etc., pour transmettre le code. Mais la signification de chaque symbole qu’il utilise devra être décidée par l’inventeur du code. Le sens ne pourrait s’assigner lui-même (sans esprit). Toutefois, si vous deviez créer un langage par vous même et n’enseigniez jamais la signification des symboles à quelqu’un d’autre, il serait inutile à moins d’être déchiffré (par un esprit).

Dans l’article mentionné ci-dessus de l’Université d’Oxford, il est dit; “Si une séquence d’ADN change, il en va de même pour l’information qu’elle contient.” Toutefois, cela ne va pas assez loin. Même si il y avait un mécanisme qui pourrait produire spontanément les lettres de l’alphabet français, par exemple, un assemblage aléatoire de lettres comme zkergrippeêtrerdp ne signifierait rien pour le lecteur français moyen. Nous pourrions être en mesure de repérer le mot “grippe” ou “être” à partir des lettres et argumenter qu’elles contiennent du sens et ont été “créées” au hasard, mais ces mots ont déjà un sens qui leur a été attribué et sont s
implement reconnus pour ce qu’ils sont déjà. Zkergri ne veut rien dire, et jusqu’à ce que quelqu’un lui attribue un sens, il n’en aura jamais.

De même, les mutations dans l’ADN corrompent le message qui se traduit en signaux dégradés lors de l’assemblage du matériel génétique. Il en résulte presque toujours un produit corrompu (des protéines) à un certain degré. Voilà pourquoi les mutations (le “moteur” supposé de l’évolution) “n’évoluent” rien.

Il faut un esprit pour déterminer le sens. Les ordinateurs peuvent être programmés avec la capacité de traduction ou de reconnaissance en leur sein afin de déterminer “si X, puis Y” tape des réponses, mais toutes les données ont été programmées en eux par un esprit intelligent.

Le langage exige de l’intelligence

Les évolutionnistes sont souvent d’accord avec la position créationniste dans des contextes différents. Un récent titre d’article en ligne a déclaré; “Des aliens super-intelligents pourraient essayer de contacter la Terre, mais les humains pourraient ne pas être encore en mesure de saisir les signaux, dit un éminent scientifique du Seti“2 se référant au Dr Nathalie Cabrol. Quelle est la conclusion? Tout d’abord, il faudrait un esprit pour être en mesure de reconnaître sans même parler de déchiffrer un code provenant de l’espace. Deuxièmement, un signal codé voudrait sûrement dire qu’il est venu d’un esprit intelligent “là-bas”. Pourquoi admettre qu’un signal codé venant de l’espace confirmerait un esprit intelligent et dire ensuite que l’information codée dans l’ADN s’est développée sans aucune intervention intelligente?

En outre, les évolutionnistes croient que les hominidés (nos ancêtres simiesques supposés) ont commencé sans parole semblable à celle de l’homme parce qu’ils n’étaient tout simplement pas assez intelligents pour communiquer avec un langage codé sophistiqué. La conclusion est que nous avions besoin d’avoir un esprit très intelligent pour créer un langage symbolique codé. Cela confirme la position créationniste. Il faut de l’intelligence pour créer un système de langage codé. Pour être un matérialiste athée, il faut croire que les langues peuvent se faire toute seules alors qu’un dispositif de traduction pour ce code spécifique doit avoir “évolué” simultanément, résultant en une chose vivante.

Y renoncer

Un groupe de recherche séculier, dont nous avons parlé dans le passé a semblé avoir abandonné l’espoir de découvrir ce qu’ils appellent “les questions fondamentales pour la recherche sur l’origine de la vie.” Ce groupe a offert un million de dollars à toute personne qui pourrait répondre à la question de l’origine du code génétique. Leurs trois premières questions étaient :

i. Comment l’évolution moléculaire a t-elle généré une recette métabolique et des instructions utilisant un système de symbole figuratif ?

ii. Comment la nature prébiotique a mis en place tous les nombreux réglages d’interrupteurs configurables pour intégrer autant de circuits interdépendants ?

iii. Comment la nature inanimée a t-elle séquencé des nucléotides pour épeler des instructions aux ribosomes sur la façon de séquencer les acides aminés en des protéines se positionnant correctement dans l’espace ?

Leur site web déclare maintenant;

Le 26 octobre 2013, le Conseil d’administration de la Origin of Life Science Foundation, Inc. a voté pour surseoir au programme du prix pour l’origine de la vie, et suspendre temporairement l’offre pour le prix pour l’origine de la vie. Au cours des 13 années depuis que le prix pour l’origine de la vie a été annoncé dans Nature & Science, aucune soumission n’a jamais passé le stade des juges de sélection pour accéder aux juges du niveau supérieur. Aucune soumission n’a jamais abordé, encore moins répondu, l’une des questions ci-dessous, pour lesquelles l’offre de prix a été instituée. La plupart des questions de l’offre de prix étaient centrées sur: “Comment la nature inanimée, prébiotique a t-elle prescrit ou programmé le premier génome?”

Donc, les matérialistes ont-ils vraiment un argument solide sur lequel s’appuyer quand ils martellent que la “science” défend l’idée que le naturalisme est la meilleure explication pour l’origine de la vie ? La réponse est un “non” catégorique. Comme le site Origin of Life le déclare lui- même;

La littérature sur l’origine de la vie continue à contourner et ignorer ce problème [d’où l’information biologique codée provient-elle], sinon la balaye délibérément sous le tapis.”3

La conclusion scientifique incontournable est que la vie a été créée par une Super-intelligence bien au-delà de notre portée de compréhension. Nier l’évidence est une démarche anti-scientifique. Mais pourquoi des gens (parfois brillants) partout dans le monde le font-ils? Romains 1:18-23 le décrit clairement;

Du haut du ciel, Dieu manifeste Sa colère contre les hommes qui ne l’honorent pas et ne respectent pas Sa volonté. Ils étouffent ainsi malhonnêtement la vérité. En effet, ce qu’on peut connaître de Dieu est clair pour eux, Dieu Lui-même le leur ayant fait connaître. Car, depuis la création du monde, les perfections invisibles de Dieu, Sa puissance éternelle et Sa divinité se voient dans Ses œuvres quand on y réfléchit. Ils n’ont donc aucune excuse, car alors qu’ils connaissent Dieu, ils ont refusé de lui rendre l’honneur que l’on doit à Dieu et de Lui exprimer leur reconnaissance. Ils se sont égarés dans des raisonnements absurdes et leur pensée dépourvue d’intelligence s’est trouvée obscurcie. Ils se prétendent intelligents, mais ils sont devenus fous. Ainsi, au lieu d’adorer le Dieu immortel et glorieux, ils adorent des idoles, images d’hommes mortels, d’oiseaux, de quadrupèdes ou de reptiles.

Ou, comme le professeur D.M.S. Watson l’a admis il y a quelques années:

L’évolution [est] une théorie universellement acceptée non pas parce qu’elle peut être prouvée comme vraie par des preuves logiquement cohérentes, mais parce que la seule alternative, la création spéciale, est clairement incroyable.4

Tout le monde croit en quelque chose d’incroyable

Tant la position créationniste que la position évolutionniste sur les origines de l’information et de la vie sont soutenues par la foi et sont vraiment incroyables dans le sens où elles vont au-delà de la pleine compréhension humaine. Mais un scénario propose un esprit super-intelligent créant un système de langage codé et l’autre postule que la matière stupide génère un langage symbolique sans intervention intelligente. Est-il plus sensé qu’un esprit tout-puissant puisse créer des créatures avec un esprit ou qu’aucun esprit n’a créé un esprit extrêmement brillant avec une conscience qui peut y penser?

Les informations contenues dans l’ADN des organismes vivants ne sont pas le produit de la chimie de l’ADN, pas plus que les informations d’un livre ne sont le produit des molécules d’encre.

Le champion de l’évolution Richard Dawkins, lorsqu’on lui a demandé dans une interview “Le génome ressemble beaucoup à un code, non?” A répondu;

Tout à fait. C’est un fait fascinant. Je soupçonne qu’il devait en être ainsi. Je soupçonne que l’évolution par la sélection naturelle ne marcherait pas à moins que la génétique ne soit numérique, à moins que la génétique ne soit une sorte de branche de la science informatique.

Il a alors dit;

Je voudrais bien comprendre l’origine de la vie. Je pense que nous darwiniens comprenons assez bien comment la vie a évolué une fois qu’un code génétique exact est apparu. Mais cette première étape, la production de la première entité auto-réplicatrice, est encore un mystère.5

Cependant nous avons observés des langages créés par des esprits intelligents. Et personne ne croit que les programmes informatiques s’écrivent eux-mêmes. Comme le croyant en l’évolution le professeur Paul Davies l’a dit une fois;

Comment des atomes stupides ont-ils spontanément écrit leur propre logiciel … ? Personne ne le sait …

… Il n’y a aucune loi connue de la physique en mesure de créer des informations à partir de rien
.6

La science est fondée sur l’observation. Qu’avons-nous observé? Les esprits génèrent de l’information. Pas la matière.

L’esprit l’emporte sur la matière. Une fois de plus, nous constatons que le modèle créationniste est l’hypothèse scientifique à privilégier.

Références et notes

1. Jonathan Crowe, SciWhys: What is DNA and what does it do?, OUPBlog (Oxford University Press), 28 février 2011, blog.oup.com/2011/02/dna.

2. Zolfagharifard, E., Super-intelligent aliens could be trying to contact Earth, but humans may not be able to pick up the signals yet, says Seti’s top scientist, Dailymail.com, dailymail.co.uk 17 septembre 2015. 

3. lifeorigin.org

4. Watson, D.M.S., Adaptation, Nature 124:233, 1929. 

5. Schulson, M., Salon’s Richard Dawkins peace summit: “I am against all religion … I think I’d call myself a lover of truth. I’m intolerant of ***”, salon.com, 12 oct 2015. 

6. Davies, P., Life force, New Scientist 163(2204):27–30, 18 septembre 1999. 

Source : http://creation.com/mind-over-matter