Catégorie : Articles

23 juillet 2020 0 Par Bible & Science Diffusion

Problème n° 10 de l’évolution : le néodarwinisme a une longue histoire de prédictions darwiniennes inexactes sur les organes vestigiaux et l'”ADN poubelle”.

Pendant des décennies, les évolutionnistes ont affirmé que nos corps et nos génomes sont remplis de parties et de matériel génétique inutiles – des organes “vestigiaux” – qui montrent que la vie est le résultat d’une évolution non guidée se produisant sur des temps immémoriaux.

23 juillet 2020 0 Par Bible & Science Diffusion

Problème n° 8 pour l’évolution : les différences entre les embryons de vertébrés contredisent les prédictions d’une ascendance commune.

Un autre domaine dans lequel les biologistes évolutionnistes proclament qu’il y a de puissantes preuves de l’ascendance commune est celui des modes de développement des embryons de vertébrés. Les manuels de biologie décrivent généralement les embryons de différents groupes de vertébrés comme ayant des développements qui commencent de manière très similaire les uns aux autres, ce qui reflèterait leur ascendance commune. Toutefois, ces affirmations exagèrent le degré de similitude entre les embryons de vertébrés à leurs premiers stades.

23 juillet 2020 0 Par Bible & Science Diffusion

Problème n° 7 pour l’évolution : la convergence évolutive remet en question le darwinisme et détruit la logique qui se cache derrière l’ascendance commune.

Chaque fois que les biologistes évolutionnistes sont obligés de faire appel à l’évolution convergente, cela reflète une rupture par rapport à l’hypothèse principale et une incapacité à faire rentrer les données dans un modèle d’évolution en forme d’arbre. Les exemples de cette situation abondent dans la littérature, mais quelques uns suffiront.

23 juillet 2020 1 Par Bible & Science Diffusion

Problème n° 6 pour l’évolution : la biologie moléculaire n’a pas réussi à produire un grand “arbre de la vie”.

“La systématique moléculaire est (largement) fondée sur l’hypothèse, clairement énoncée pour la première fois par Zuckerkandl et Pauling (1962), selon laquelle le degré de similitude globale reflète le degré de parenté.”

Cette hypothèse est essentiellement l’énonciation d’une caractéristique majeure de la théorie – l’idée d’une ascendance commune universelle. Néanmoins, il est important de réaliser qu’il s’agit d’une simple hypothèse que de prétendre que les similitudes génétiques entre différentes espèces résultent nécessairement d’une ascendance commune.

23 juillet 2020 0 Par Bible & Science Diffusion

Problème n° 4 pour l’évolution : la sélection naturelle peine à fixer des caractéristiques avantageuses dans les populations.

Les mutations ne peuvent pas générer de nombreuses caractéristiques complexes dans les organismes vivants sur des échelles de temps évolutives raisonnables. Mais les mutations ne sont qu’une partie du mécanisme évolutif conventionnel – il y a aussi la sélection naturelle. Et non seulement l’évolution darwinienne ne parvient pas à expliquer l'”arrivée du plus fort” par des mutations, mais de plus elle a souvent du mal à expliquer la “survie du plus fort” par la sélection naturelle.

23 juillet 2020 1 Par Bible & Science Diffusion

Problème n° 2 pour l’évolution : les processus chimiques non guidés ne peuvent pas expliquer l’origine du code génétique.

Les théoriciens modernes de l’origine de la vie ont-ils expliqué comment ce pont crucial entre les produits chimiques inertes non vivants et les systèmes moléculaires autoreproducteurs s’est fait ? La principale hypothèse concernant l’origine de la première vie s’appelle le “monde à ARN”. Mais cette hypothèse pose de nombreux problèmes.

23 juillet 2020 0 Par Bible & Science Diffusion

Problème n° 9 : le néodarwinisme peine à expliquer la répartition biogéographique de nombreuses espèces.

L’on prétend souvent que la biogéographie appuie fortement la théorie néodarwinienne. Par exemple, le National Center for Science Education (NCSE), un lobby prodarwininien, affirme que “la cohérence entre les modèles biogéographiques et évolutifs constitue des preuves importantes au sujet de la continuité des processus qui conduisent à l’évolution et à la diversification de toutes les formes de vie” et que “cette continuité est ce que l’on attend d’un modèle d’ascendance commune.” Cependant, le NCSE exagère considérablement son propos et met de côté les nombreux cas où la biogéographie ne montre pas le type de “continuité” que l’on pourrait attendre d’un modèle d’ascendance commune.

23 juillet 2020 1 Par Bible & Science Diffusion

Problème supplémentaire (n° 11) de l’évolution : les humains présentent de nombreuses capacités comportementales et cognitives qui n’offrent aucun avantage apparent en termes de survie.

Ces dernières années, les biologistes évolutionnistes ont tenté d’expliquer l’origine des capacités morales, intellectuelles et religieuses de l’homme en termes d’évolution darwinienne. Marc Hauser, psychologue évolutionniste de l’université de Harvard, a promu l’hypothèse de plus en plus courante selon laquelle “les gens naissent avec une grammaire morale câblée dans leurs circuits neuronaux par l’évolution.”

23 juillet 2020 0 Par Bible & Science Diffusion

Les dix principaux problèmes scientifiques liés à l’évolution biologique et chimique

Il semble que presque quotidiennement nous trouvons les médias qui citent des scientifiques évolutionnistes déclarant que les récits matérialistes de l’évolution biologique et chimique sont des “faits”. Les étudiants qui suivent des cours de préparation à l’université ou des cours de niveau universitaire sur l’évolution sont avertis que le fait de douter du darwinisme équivaut à commettre un suicide intellectuel – autant proclamer que la Terre est plate.

23 juillet 2020 0 Par Bible & Science Diffusion

Problème n° 3 pour l’évolution : les mutations aléatoires ne peuvent pas générer l’information génétique nécessaire à des structures irréductibles et complexes.

Selon les biologistes évolutionnistes, une fois que la vie a débuté, l’évolution darwinienne a pris le relais et a finalement produit la grande diversité que nous observons aujourd’hui. Selon la vision conventionnelle, un processus de mutations aléatoires couplées à la sélection naturelle a construit la vaste complexité de la vie, en procédant par petites étapes mutationnelles incrémentales. Bien entendu, l’on pense que toutes les caractéristiques complexes de la vie sont codées dans l’ADN des organismes vivants. La construction de nouvelles caractéristiques nécessite donc de générer de nouvelles informations dans le code génétique de l’ADN. Les informations nécessaires peuvent-elles être générées de manière non dirigée et progressive comme le requiert la théorie de Darwin ?

9 juillet 2020 0 Par Bible & Science Diffusion

Covid-19 : une défaite française

Avant la mise en place d’une commission d’enquête sur la crise du covid-19, l’Assemblée nationale avait lancé une mission d’information. Dans le rapport de cette mission, publié le 3 juin, se trouve l’une des clés pour comprendre les mauvais résultats de la France face au covid-19 : le désarmement de la médecine.

13 juin 2020 0 Par Bible & Science Diffusion

LancetGate ou ScienceGate ? Un autre révélateur de la Covid-19

La rétractation récente d’une étude qui se voulait définitive sur la prescription d’hydroxychloroquine contre la Covid dans la plus prestigieuse revue médicale a choqué nombre d’observateurs. Pour les connaisseurs, ce n’aura guère été qu’une nième confirmation qu’il y a bien, pour paraphraser Hamlet,

« quelque chose de pourri au Royaume de la « Science ».

11 juin 2020 0 Par Bible & Science Diffusion

Le scandale de l’article sur l’hydroxychloroquine du Lancet illustre la partialité scientifique, et pas seulement en médecine.

Si vous vous êtes déjà demandé dans quelle mesure les enjeux scientifiques sont politisés, reflétant les points de vue idéologiques des scientifiques concernés malgré toutes leurs insistances à dire qu’il n’en est pas ainsi, ne cherchez pas plus loin.

29 mai 2020 0 Par Bible & Science Diffusion

Le transhumanisme et la doctrine de la création

L’évolution est beaucoup plus qu’un mécanisme de création, une simple théorie scientifique neutre. En fait, le discours évolutionniste se situe tout à la fois sur les plans scientifique, théologique, ontologique et métaphysique, enraciné dans une vision cosmologique d’ensemble. L’évolution est devenue une vision du monde englobant tout, munie de sa propre métaphysique, de sa propre ontologie et de sa propre théologie. Elle fait office de mythe fondateur se substituant au récit créationnel de la Genèse. Et en tant que mythe fondateur, elle constitue une grille de lecture de l’ensemble de la réalité, une philosophie de la nature qui vient évincer la révélation biblique qui nous a été donnée du cosmos, de la nature et de l’homme.

21 mai 2020 0 Par Bible & Science Diffusion

La science peut perpétuer des mythes

La science a pour but de s’approcher aussi près que possible de la vérité, et non d’obtenir des résultats spectaculaires, mais erronés. Certaines des actions proposées pourraient même causer du tort à la crédibilité de la science à moins que la recherche de la vérité ne devienne l’objectif le plus prioritaire.

12 mai 2020 2 Par Bible & Science Diffusion

Documentaire vidéo : La Genèse est-elle historique ?

Plus qu’un documentaire, ce film est la première étape d’un voyage qui vous amènera à comprendre l’histoire de la Terre selon la Genèse. Suivez Del Tackett dans son périple à travers tout le continent avec plus d’une douzaine de scientifiques et d’universitaires pour découvrir de nouvelles preuves fascinantes de la création et d’un déluge mondial.

8 mai 2020 1 Par Bible & Science Diffusion

Covid-19 : une église chrétienne sert de bouc-émissaire.

Le constat factuel suffit en soi : instrumentaliser pour légitimer une conséquence et pointer l’origine religieuse comme étant l’effet atomique de la propagation du virus relève d’une forme de sophisme scientifique, une argumentation à la logique fallacieuse. C’est utiliser un argument d’autorité. Or il convenait dans cet article de démasquer la rhétorique qui contrevient à la vérité en faussant l’argument. L’église évangélique de Mulhouse ne doit nullement devenir le bouc émissaire de sa ville, de sa région et de notre nation.

2 mai 2020 0 Par Bible & Science Diffusion

Taïwan “n’a fait confiance ni au gouvernement chinois ni au chef de l’Organisation mondiale de la santé”.

Pourquoi Taïwan a-t-elle aussi bien combattu le Covid-19 – cette peste que la presse a initialement appelée le “coronavirus chinois” ou “virus de Wuhan” ? C’est simple : les dirigeants de Taïwan ont supposé que tout ce qu’ils entendaient était un mensonge. Un reportage de PBS News Hour met en lumière la posture sceptique que l’Amérique [n.d.t. : et la France] doit adopter vis-à-vis de Pékin à l’avenir.

23 avril 2020 0 Par Bible & Science Diffusion

Le premier jour de la création – par Douglas Kelly

Le premier jour de la création ne marque pas seulement le commencement de l’espace et de la matière, mais aussi du temps. Seul le Dieu vivant existe de toute éternité : Père, Fils et Saint-Esprit, fontaine abondante de vie, de lumière et d’amour (pour employer les termes de la Genèse et de l’Apocalypse). Ce Dieu trinitaire infini et personnel n’avait besoin de rien en-dehors de lui-même (y compris la création).

2 avril 2020 1 Par Bible & Science Diffusion

L’affaire Chloroquine

L’affaire chloroquine pose ainsi un débat de fond sur la nature de la science. Se prétendent du côté de la science tous ceux qui entendent en faire une source absolue de toute décision publique devant laquelle doit s’effacer toute préoccupation éthique. Qu’on en juge : au nom de la preuve dite scientifique, l’on prétend faire des essais cliniques sur des patients contaminés : ce qui veut dire que l’on va faire signer à ces patients une reconnaissance qu’ils acceptent ces essais sans savoir (le médecin non plus, l’essai se faisant en « double aveugle ») s’il reçoit un traitement ou pas. Un peu comme si, pour essayer un nouveau parachute, certains patients recevaient un parachute ne s’ouvrant pas.

28 mars 2020 1 Par Bible & Science Diffusion

Preuves d’un dessein intelligent : documentaires vidéos

Six documentaires vidéos en français de qualité professionnelle d’environ 1 heure chacun conçus par Illustra Media peuvent être visionnés en ligne gratuitement pendant 60 jours. Ils apportent des preuves bien étayées de ce que le monde et la vie ne peuvent pas avoir émergé de manière fortuite à travers un processus évolutif non dirigé, mais qu’ils ont été conçus par un Agent intelligent.

24 mars 2020 1 Par Bible & Science Diffusion

Création et cosmologie du Big Bang – par William Lane Craig

De récentes discussions ont soulevé la question des implications métaphysiques de la cosmologie standard du Big Bang. L’argument de Grünbaum selon lequel le principe de causalité ne peut être appliqué à l’origine de l’univers repose sur un pseudo-dilemme, puisque la cause ne pourrait agir ni avant ni après t=0, mais à t=0. Le plaidoyer de Lévy-Leblond en faveur d’une modification de la métrique du temps cosmique en vue de repousser la singularité à -ꝏ implique diverses difficultés conceptuelles et est de toute façon vain, puisque le commencement de l’univers n’est pas éliminé. L’aversion de Maddox pour les implications métaphysiques possibles du modèle standard témoigne d’un scientisme étroit. La cosmogénèse standard du Big Bang semble donc avoir ces implications métaphysiques que certains ont trouvées si dérangeantes.

10 mars 2020 1 Par Bible & Science Diffusion

Évolution ou dévolution ?

La vision évolutionniste du monde vivant exerce, on ne le sait que trop, un quasi-monopole sur la pensée universitaire. Or ce château de cartes repose entièrement sur l’hypothèse que la sélection naturelle serait capable de trier entre les bonnes et les mauvaises mutations, ouvrant ainsi une fenêtre pour la multiplication des individus les plus aptes. Avec les connaissances, même très partielles, que nous avons désormais du génome, il devient clair que cette hypothèse est fausse. Nous sommes tous des mutants. Mais, d’une part, la dégénérescence par accumulation des mutations délétères échappe à la sélection car elle se produit à l’échelle moléculaire ; et, d’autre part, il est impossible d’éliminer les individus qui ne sont pas porteurs de l’éventuelle mutation positive sans éteindre démographiquement toute l’espèce.

24 février 2020 0 Par Bible & Science Diffusion

Philosophie et théologie par Pierre COURTHIAL

Etrangement, ce que les philosophes “humanistes” n’ont jamais essayé, à savoir d’examiner de manière vraiment critique leur axiome de l’autonomie de la raison, ni les théologiens ni les philosophes “chrétiens”, depuis les Pères jusqu’à Karl BARTH en passant pas Thomas D’AQUIN ne l’ont tenté dès qu’ils parlaient ” philosophie”. Tant et si bien que les théologiens et philosophes “chrétiens” ont pratiquement et malheureusement, presque toujours, accepté l’intouchable tradition philosophique de la raison autonome ce qui les a conduits à “accommoder”, plus ou moins, leur philosophie… et leur théologie à la philosophie ou aux philosophies de leur temps.

16 février 2020 2 Par Bible & Science Diffusion

Pourquoi une Terre jeune est nécessaire pour une saine théodicée : le problème de la mort et du mal dans le monde

L’absurdité des « souffrances de millions d’animaux inférieurs au cours d’âges presque sans fin » (selon l’expression de Darwin) et de leur mort subséquente n’est pas seulement le propre de la théorie de l’évolution, mais constitue une difficulté insurmontable au regard de la révélation biblique pour également tout modèle de création qui postule de longues ères géologiques et accepte la chronologie enseignée par la science moderne, en faisant émerger l’homme des millions d’années après la mort d’autres êtres vivants.

11 février 2020 Non Par Bible & Science Diffusion

Y a-t-il un lien entre le naturalisme philosophique et l’âge de la terre ?

Le contrôle du naturalisme sur la science remonte bien au-delà de Darwin : il a pour origine les théories de la Terre âgée et du vieil univers, à l’aube des XVIIIe et XIXe siècles, voire même les écrits de Galilée et de Francis Bacon (dont les diktats à propos de l’Ecriture et de la science servaient souvent de références aux géologues du début du XIXe siècle). Ce sont eux qui ont enfoncé le premier coin entre l’Ecriture et la science.

1 février 2020 0 Par Bible & Science Diffusion

Nouvelle Introduction provocatrice à L’Origine des espèces de Darwin

En 1956, trois ans avant le centenaire du fameux livre de Darwin, les éditeurs de la version usuelle voulurent en actualiser la présentation. Ils s’adressèrent donc à un spécialiste qualifié, biologiste-en-chef du Commonwealth. William R. Thompson, lequel écrivit une Introduction remarquable, traduite ici en français pour la première fois. Y était présentée une critique méthodique et radicale des principales affirmations de Darwin, celles précisément qui sont répandues dans le grand public et ont provoqué — on peut le dire — l’évanescence de la vision chrétienne du monde.

1 février 2020 0 Par Bible & Science Diffusion

Réfutation du darwinisme : arguments mathématiques

Les variations ou mutations des espèces sont le fruit du pur hasard selon Darwin. Comme le résume parfaitement Denton (1985) : « Il n’y a que deux façons de justifier l’idée que le hasard est l’auteur du projet biologique : calculer la probabilité de découvrir par chance des systèmes organiques fonctionnels, ou tester l’efficacité créatrice de la recherche aléatoire sur des systèmes en tout point analogues aux organismes. »

1 février 2020 0 Par Bible & Science Diffusion

La tradition antidarwinienne française

Contrairement à ce que l’on pense souvent, la majorité des biologistes français du début du XXe siècle avaient déjà fait suffisamment d’observations scientifiques pour constater le manque de fondement de la théorie, à tel point que celle-ci fut officiellement reconnue comme non crédible et parut sur le point d’être abandonnée.

1 février 2020 0 Par Bible & Science Diffusion

La datation des ères géologiques remise en cause

L’auteur expose ici, fondée sur ses travaux minéralogiques et chimiques menés à l’Université de Louvain puis au Musée Royal de l’Afrique centrale de Tervuren à partir de 1964, une critique radicale de la géochronologie. Contrairement à ce qu’on croyait, de nombreux minéraux on pu être synthétisés ou altérés en quelques jours ou quelques mois à la température ordinaire, dans des « conditions hydrothermales » déterminées, sous l’action de solutions. S’expliquent ainsi de nombreuses anomalies constatées dans les datations par les radio-éléments, ce qui rejaillit sur l’âge attribué aux fossiles du Rift africain.

29 janvier 2020 Non Par Bible & Science Diffusion

Une lettre ouverte au Conseil de l’éducation de l’état du Kansas par le professeur Philip S. Skell, membre de l’Académie Nationale des Sciences

Une lettre ouverte au Conseil de l’éducation de l’état du Kansas du professeur Philip S. Skell (30 décembre 1918 – 21 novembre 2010), qui était membre de l’Académie Nationale des Sciences depuis 1977 jusqu’à sa mort, professeur émérite de chimie, récipiendaire du prix Evan Pugh, de l’Université de l’état de la Pennsylvanie.

26 novembre 2019 0 Par Bible & Science Diffusion

Un journaliste britannique à succès, athée gay, confirme la toxicité du darwinisme pour la foi chrétienne.

Il est contre-intuitif qu’un homosexuel et un athée soient d’accord avec les chrétiens conservateurs sur des questions liées aux origines. Pourtant, l’auteur à succès Douglas Murray l’est dans une mesure surprenante. Bien sûr, d’autres athées ont été francs sur le fait que Dieu et l’évolution sont incompatibles, mais ils l’ont généralement été avec un état d’esprit condescendant et triomphaliste. Ce n’est pas le cas de Murray.

10 juin 2019 0 Par Bible & Science Diffusion

La langue la plus ancienne en Inde a seulement 4 500 ans

Quel âge a la plus ancienne langue humaine ? Il est difficile de le dire. En utilisant les analyses et statistiques linguistiques, les scientifiques de l’Institut Max Planck ont estimé l’âge de la famille des langues dravidiennes des régions méridionales de l’Inde à 4 500 ans. Phys.org rapporte que les Dravidiens étaient présents un millier d’années avant l’arrivée des Indo-aryens en Inde.

16 juin 2014 Non Par Bible & Science Diffusion

D'éminents scientifiques réfutent l'évolution, deuxième partie

En 2011, 29 scientifiques de premier plan partisans du dessein intelligent ont tenu un colloque sur l’information biologique au cours duquel ils ont effectué une comparaison entre l’explication darwinienne conventionnelle des origines et les nouvelles découvertes extraordinaires concernant les langages biologiques. Le deuxième thème majeur parmi les présentations du groupe concernait les “difficultés pour créer des informations biologiques”. En substance, ils ont essayé de reproduire artificiellement certains aspects de la création de l’information. Qu’ont-ils découvert ?

12 avril 2012 Non Par Bible & Science Diffusion

L’évolution : une théorie invalidée par les faits – version longue

Ce présent article a pour objet l’examen de la validité de ce qui a été avancé par deux scientifiques chrétiens comme étant des preuves, acceptées de façon consensuelle par la communauté scientifique internationale, de la théorie synthétique moderne de l’évolution, encore appelée le néodarwinisme. Il ne prétend aucunement fournir une réfutation exhaustive et systématique de l’évolution, mais se contente de s’arrêter sur les arguments mentionnés dans De la genèse au génome.