La vocalisation du dragon

25 décembre 2015 Non Par admin1538

Avons-nous une idée des sons que les dragons faisaient? Étaient-ils muets comme la girafe? Sifflaient-ils comme un serpent? Il est probable que différents grands reptiles avaient des cris différents, mais nous avons quelques indices dans l’Écriture sur les sons de dragons qui vivaient au Moyen-Orient. Michée 1:8 nous donne un aperçu de la vocalisation d’un type particulier de dragon qui “se lamentait”. Je crois que le “dragon se lamentant” fait référence à un reptile volant (ou ptérosaure). Ceci est basé sur trois choses. Tout d’abord, dans le verset 3 le prophète mentionne que le pays d’Edom deviendra un désert, habité par les chacals du désert. Edom était directement au sud d’Israël, une région connue pour les serpents volants (Ésaïe 14:29). Deuxièmement, les dragons qui marchent (comme le Behemoth) auraient préféré l’habitat marécageux reptilien plus typique (Job 40:21-23). Troisièmement, lors d’une expédition notre équipe de Genesis Park croit que nous avons en fait entendu le cri strident d’un ptérosaure et il pousse un cri rauque obsédant.

Nous avons discuté pourquoi le mot hébreu pour le dragon est “tannin” ou “tanyin.” Il existe une version féminine de la racine “tan”, qui est “tannah.” Cela signifie hurler tristement. Ceci a conduit certains traducteurs modernes qui étaient hésitants à avoir des dragons dans la Bible à traduire “tannin” par “chacal”, une tentative mal avisée qui s’effondra quand il a fallu traduire “tannin de la mer” (Psaume 74:12-13). Mais il y a une autre preuve que les dragons étaient connus pour leurs hurlements. Il y a un mot hébreu intrigant trouvé en Ésaïe 13:21. Le mot “oach” est en fait traduit “dragouns” dans la Bible Wycliffe, de 1388. D’autres traducteurs ont traduit “autruches”, “hiboux” ou “créatures hurlantes.” Il semble que ce mot ne nomme pas un animal particulier , mais le décrive comme un “hurleur.” Il est fascinant que Wycliffe au Moyen Age ait identifié ce hurleur avec le dragon. (Pour plus d’informations, voir Isaacs, Darek, Dragons or Dinosaurs, 2010, pp. 161-199.)

Source : http://www.genesispark.com/exhibits/evidence/scriptural/the-vocalization-of-the-dragon/