L’Histoire alliancielle de l’Eglise dans le monde – Tome 2 : L’aboutissement thomiste, l’automne du Moyen Âge, le renouveau de la Réforme – par Jean-Marc Berthoud

L’Histoire alliancielle de l’Eglise dans le monde – Tome 2 : L’aboutissement thomiste, l’automne du Moyen Âge, le renouveau de la Réforme – par Jean-Marc Berthoud

10 décembre 2019 0 Par Bible & Science Diffusion

39,40

Jean-Marc Berthoud, né en 1939 en Afrique du Sud, vit à Lausanne (Suisse). Auteur de nombreux articles et de plusieurs livres il est historien et défenseur de la foi chrétienne. Il a étudié l’histoire à Johannesburg, à la Sorbonne et à l’Université de Londres et fut libraire et directeur de collection à L’Âge d’Homme. Ce livre, Le temps des Pères et l’âge de la Foi, est le premier de cinq volumes d’une Histoire de l’Église vue à travers les dures crises qu’elle dut subir au cours des âges. La croissance victorieuse de l’Église de Dieu est décrite à travers ces luttes. Il est écrit dans une langue simple et claire, a un caractère rigoureusement historique, mais aussi théologique et philosophique. Il s’agit d’un seul combat, toujours actuel : la défense du christianisme contre ses adversaires. Chaque chapitre traite d’un moment particulier de cette immense bataille et peut donc être lu comme un récit indépendant qui s’insère cependant harmonieusement dans la trame d’une unique histoire

Berthoud, Jean-Marc (2018) L’Histoire alliancielle de l’Eglise dans le monde. Tome 2 : L’aboutissement thomiste, l’automne du Moyen Âge, le renouveau de la Réforme. Pierre Benoît, éditeur. Première édition. 734 pages. ISBN : 9780244426927.

Prix :  39,40 € TTC (37,35 € HT) + frais de port variables selon l’adresse de livraison.

Catégorie :

Description

L’Histoire alliancielle de l’Eglise dans le monde – Tome 2 : L’aboutissement thomiste, l’automne du Moyen Âge, le renouveau de la Réforme – par Jean-Marc Berthoud

Ce n’est pas une autre histoire de l’Église que présente l’auteur, avec un récit d’événements, de faits exaltants ou déplorables, d’acteurs dignes ou des loups qui ravagent les brebis. Son projet est beaucoup plus ambitieux. Avec une vision du monde qui attribue à Dieu, le Seigneur, la gloire qui lui revient, il examine les agissements des êtres humains qui discernent leur juste raison d’être sur cette terre, ou qui, au contraire, agissent comme petits dieux et maîtres, et qui sont finalement destinés à disparaître, la vie de l’homme sur terre étant comme l’herbe qui sèche, alors que la gloire de Dieu est éternelle, comme le rappelle le Psalmiste (Psaume 90).
L’histoire n’est donc pas neutre, et les faits ne sont pas bruts, comme une pâte à modeler entre les mains de l’historien. Ils doivent être interprétés dans le cadre du plan de Dieu qui est en train de s’accomplir. L’histoire de la rédemption du monde – ordonnée par Dieu – est destinée à la transformation finale, qui fera paraître la nouvelle création de Dieu, comme l’Apocalypse biblique nous la présente.
Cette vision bouleverse les idées reçues du modernisme, avec la déification du progrès, et les espoirs de nouveauté par la révolution. Ces espoirs, toujours déçus, ne sont pas l’espérance biblique, les sauveteurs du monde ne sont pas le Sauveur, leur gnose n’est pas la sagesse, et leurs rédemptions ne sont que la déconstruction de l’ordre créé par Dieu et réglementé par sa Loi. Leur fin est le néant.
La réalité est qu’aujourd’hui — car l’homme moderne, comme l’a rappelé l’éminent théologien réformé, Pierre Marcel (1910-1992) il y a un demi-siècle, n’est pas un scientifique mais un technique, — nous vivons une période de régression et de désarroi, où les repères de la création et de la rédemption sont ensevelis sous les sables de l’opinion, et où les nouveaux habits des empereurs sont des loques. Nous sommes témoins des derniers paroxysmes du mouvement contre la transcendance, mis en marche par le nominalisme et l’humanisme d’Érasme, comme Jean-Marc Berthoud le présente ici. […]
La bibliographie et les index impressionnants complètent heureusement sa présentation et sont preuves d’un esprit cultivé et avide de discerner… la vérité. Cette vérité est que si l’Église, peuple de Dieu, est dans le monde, elle perd ses qualités d’Église quand elle est du monde.

Paul Wells

Professeur émérite de la Faculté Jean Calvin,

Aix-en-Provence, France.


A propos de l’auteur

Jean-Marc Berthoud

Au printemps 1966, Berthoud se convertit au christianisme à la suite de la lecture du Traité sur les scandales de John Calvin, après s’être vivement intéressé au style français de Calvin. Il abandonne alors une carrière académique prometteuse. Pour subvenir aux besoins d’une famille nombreuse, il a travaillé comme jardinier, puis comme porteur de chemin de fer, et enfin comme employé de poste manuel à temps partiel jusqu’à sa retraite professionnelle en 2004.

Berthoud a publié plus de treize livres en français et en a écrit un en anglais, une biographie du réformateur français Pierre Viret. Actuellement, il travaille sur une explication détaillée du livre de l’Apocalypse sous forme de sermons. Parmi ses œuvres inédites figurent une étude en plusieurs volumes des Dix Commandements dans leur exposition à travers les Ecritures et un Commentaire sur Ezéchiel 1 à 24. Il met la dernière main à une série de conférences en quatre volumes sur l’histoire de l’Alliance de l’Église dans le monde, en traçant le thème de l’alliance de Dieu, en se concentrant particulièrement sur le peuple de Dieu et sa relation avec la vie des nations. Il a été pendant de nombreuses années rédacteur en chef des revues Résister et Construire et de Documentation Chrétienne. Il a présidé l’Association Vaudoise de Parents Chrétiens et l’Association Création, Bible et Science, a été directeur d’une collection de livres, Messages, pour les Éditions L’Age d’Homme, et a tenu une librairie chrétienne, La Proue, pendant plus de vingt ans.

Jean-Marc Berthoud vit à Lausanne, en Suisse, avec son épouse Rose-Marie. Ils ont cinq enfants et huit petits-enfants.

Informations complémentaires

Poids 0.98 kg
Dimensions 15.24 × 22.86 cm
date-de-publication

23 octobre 2018

editeur

Pierre Benoît

edition

Première édition

impression-interieure

Noir & Blanc

isbn

9780244426927

langue

Français

pages

734

reliure

Couverture rigide