Catégorie : Dessein intelligent

16 juin 2021 0 Par Bible & Science Diffusion

Le darwinisme tient-il debout ? Une revue critique par David L. ESPESSET

En écrivant une critique constructive et compréhensive d’un livre qui défend les thèses créationnistes, je m’expose à une vindicte de la part de nombreux auteurs scientifiques conventionnels. J’assume pleinement le fait d’avoir lu cet ouvrage in extenso, de l’avoir trouvé intéressant, souvent passionnant, quelques fois déroutant. Sans pour autant me mener à adhérer aux thèses créationnistes ni à renier ma formation scientifique, une telle publication présente toutefois pour moi le mérite de jeter un sérieux doute quant aux conclusions généralement acceptées par la science orthodoxe et une partie importante du grand public.

23 juillet 2020 1 Par Bible & Science Diffusion

Problème n° 2 pour l’évolution : les processus chimiques non guidés ne peuvent pas expliquer l’origine du code génétique.

Les théoriciens modernes de l’origine de la vie ont-ils expliqué comment ce pont crucial entre les produits chimiques inertes non vivants et les systèmes moléculaires autoreproducteurs s’est fait ? La principale hypothèse concernant l’origine de la première vie s’appelle le “monde à ARN”. Mais cette hypothèse pose de nombreux problèmes.

28 mars 2020 2 Par Bible & Science Diffusion

Preuves d’un dessein intelligent : documentaires vidéos

Six documentaires vidéos en français de qualité professionnelle d’environ 1 heure chacun conçus par Illustra Media peuvent être visionnés en ligne gratuitement pendant 60 jours. Ils apportent des preuves bien étayées de ce que le monde et la vie ne peuvent pas avoir émergé de manière fortuite à travers un processus évolutif non dirigé, mais qu’ils ont été conçus par un Agent intelligent.

11 février 2020 Non Par Bible & Science Diffusion

Y a-t-il un lien entre le naturalisme philosophique et l’âge de la terre ?

Le contrôle du naturalisme sur la science remonte bien au-delà de Darwin : il a pour origine les théories de la Terre âgée et du vieil univers, à l’aube des XVIIIe et XIXe siècles, voire même les écrits de Galilée et de Francis Bacon (dont les diktats à propos de l’Ecriture et de la science servaient souvent de références aux géologues du début du XIXe siècle). Ce sont eux qui ont enfoncé le premier coin entre l’Ecriture et la science.